The raw and the cooked























The raw and the cooked

éditions Grove Press - New York

Les aventures d'un gourmand vagabond
Editions Christian Bourgois

Une présentation du livre par la Librairie du Michigan "Cottage Bookshop"
-Traduction
-

Couverture France Pour Harrison, se nourrir n'est pas une simple habitude, ou bien une nécessaire fonction, mais un acte de rédemption, un test décisif de force morale personnelle, et un flot de souvenirs, aussi puissant que la vue et l'audition. Les lecteurs sont emportés à travers les anecdotes : une guérite de hotdog après un dîner de six plats chez un éditeur à New York, une table  de picnique sur laquelle sont disposés les ingrédients du fromage de tête, et les préparations méticuleuses d'un festin pour des amis. On peut y voir l'étendue de son cœur, la profondeur de ses appétits, et l'envergure de la vision qui emplit ses livres les plus puissants.

Quelques critiques américaines : Publisher Weekly
C’est une méditation sur la trinité profane du sexe, de la mort, et de la nourriture, que ce recueil d’essais gastronomiques qu’on a attendu longtemps. Harrison écrit avec une passion pour le langage équivalente à sa passion pour la bonne cuisine.

Ses phrases, à la fois touffues et musclées, roulent sur la langue ; on a presque l’impression de l’entendre déguster le langage, sans hâte, comme il le ferait d’un bourgogne français, avec le même plaisir authentique.

Ces essais sont emplis des points de vue de grands noms (ceux de Jack Nicholson ou Peter Matthiessen), ils emmènent le lecteur des maisons de Jim Harrison dans la Péninsule Nord du Michigan, et au Nouveau Mexique, jusque dans les " délicatessen " à New York, Los Angeles, et Paris. Le palais d’Harrison, affiné avec soin, est truculent et réconfortant. C’est un grand amateur de cuisses de canards, de pieds de cochons, de cervelles d’agneaux, de foie gras, de confits, de ris de veau, de " game birds " et de champignons, tout cela agrémenté de vins succulents et d’un monceau d’ail.

On ne sera peut être pas surpris du fait qu’Harrison réfléchit aussi sur les crises de goutte, la prise de poids, l’indigestion… Mais à son avis, le compromis le vaut bien : C’est seulement à travers l’usage assidu de sexe, et vous l’avez deviné, de nourriture, écrit-il, que nous pouvons nous éloigner de nos selfs qui lancent avec tant de force leur lamentables " je suis " à la face de 20 billions d’années d’évolution, et d’histoire cosmiques…

D’un coup d’œil de rien du tout, ou bien d’un coup de dent, vous dites à une pierre d’aller se faire voir, à une montagne que vous êtes en vie, ou à une étoile que vous existez ! "

A recommander aussi bien aux amateurs de bon livres qu’aux cuisiniers du dimanche (bien que ce ne soit pas un livre destiné aux végétariens !).

 

Extrait de la 4e de couverture
(traduction)

Couverture US  

Ses mots ne sont pas les simples rêveries d'un intellectuel veule : ce sont les poèmes remplis d'appétit d'un expert, d'un chasseur, d'un mangeur, d'un métisse enragé, et d'un buveur qui n'a pas peur de s'emballer pour le genre de noisettes qu'une certaine perdrix doit avoir manger le matin pour avoir un sacré bon goût au déjeuner. Et le fait qu'un petit-déjeuner occasionnel de cœur de truie ait besoin d'être arrosé d'un Bordeaux, même d'une année moyenne, n'est pas caché, non, au contraire célébré du plus profond du cœur affamé du plus grand écrivain américain vivant...

C'est avec une joie entière que je partage ma table avec un héros si honnête, si érudit, si poétique, si gigantesque par sa stature et son génie, tout en cuisinant lui-même un élan chassé dans en Columbia Britannique.

Ce livre est dédicacé à Terry Mc Donell et Gérard Oberlé

Presentation des différents chapitres du livre

1. Sporting Food

La plupart de ces dix essais sont traduits par Brice Matthieussent dans le recueil "Entre Chien et Loup". Ainsi, vous trouverez les essais suivants :
Eat or Die
Meals of Peace and Restoration (Repas reconstituants et pacifiques)
Hunger, Real, and Unreal (Faim de loup et appétit d'oiseau)
Then and Now (Jadis et aujourd'hui)
Consciousness dining (Ripailles imaginaires)
The Tugboats of Costa Rica (Les remorqueurs du Costa Rica)
Midrange Road Kill (Le parfait zombie)
The Panic Hole (Le trou de panique)
Piggies come to market (Les petits cochons à l'étal du boucher)
The fast (Le jeûne)

2. The raw and the cooked

Le premier essai "What have we done with the thigs ?" est également traduit par Brice Matthieussent dans "Entre Chien et Loup".

On trouvera ensuite les essais suivants :

The days of wine and pig hocks
One foot in the grave
Just before dark
Cooking your life
Ignoring Columbus
Eating close to the ground
Return to the native, or lighten up
Let's get lost
Principles
The last best place ?

The morality of food
Contact
Coming to our senses
Walking the San Pedro
Back home
Repulsion and grace
Outlaw cook
Unmentionable cuisine
Heartfood in LA
Fresh Southern Air
Borderlands
Versions of reality